Jump to Navigation

Sale eau de Montreuil (mais ça, c'était avant !)

 

En janvier 2014, le roman policier « Sale eau de Montreuil » est paru. Qui nous ramène à de sombres pratiques d'avant les élections municipales de 2008.

 

Gabriel Lecouvreur est un détective à part, pourfendeur des magouilleurs en tout genre attentant à l'intérêt public. Comme le décrit son éditeur, « c'est quelqu'un qui va fouiller, à son compte, dans les désordres et les failles apparents du quotidien ».

Dans le nouveau roman de la série racontant ses aventures, Le Poulpe, notre héros se penche sur les rapports intéressés qui liaient avant 2008 des élus municipaux de Montreuil à la multinationale Méolia, fournissant moyennant finances et arrangements divers, l'eau à la ville et à nombre de ses voisines via le syndicat intercommunal, le C-pif. Le tout bien sûr, loin de l'intérêt de l'usager, l'eau étant ici une des plus chères de la région.

Gabriel va croiser un conseiller municipal démagogue et véreux que l'on retrouvera mort dès l'ouverture du roman. On y verra aussi l'amour, mais également un militant écologiste du nom de Pépé J (mais qui cela pourrait-il être ?), un journal local s'appelant le Poivron (ça, on sait) ... Et une fin qui s'impose : l'ancien maire renonce à se présenter pour un cinquième mandat !

Inutile de dire que la lecture du roman est fort opportune en cette période d'élection municipale. D'autant qu'elle est tonique, les codes et le rythme des bons polars en assurent le tournage haletant des pages, jusqu'à que le sommeil vous prenne ou que vous vous aperceviez avoir raté votre station de métro...

Aller acheter « Sale eau de Montreuil » à Folies d'encre et le faire circuler doit être en ces temps un geste salutaire. Car l'auteur ne s'est pas lancé dans l'aventure sans avoir bien étudié son dossier, bien sûr.

 

BD

 

« Sale eau de Montreuil », par Karl Dazin, éditions Baleine, 196 pages, format poche, 9,5 euros

 

« Le Poulpe » est une collection de romans policiers, publiée aux éditions Baleine, inaugurée en 1995 avec La petite écuyère a cafté de Jean-Bernard Pouy, également directeur de collection originel. Bien que chacun des épisodes soit écrit par un auteur différent, on y suit les aventures d'un même personnage, Gabriel Lecouvreur, un détective surnommé « Le Poulpe » à cause de ses longs bras semblables aux tentacules d'un poulpe.

 

Illustration: 


Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.