Jump to Navigation

Grèce-Chroniques du mont Olympe - 3 Les médias responsables de la crise de confiance

[Marie passe l'été dans sa famille en Gréce] Au moment du débat pour le referendum j’étais encore en France et j’avais vu passer cette infographie sur le temps d’antenne des partisans du oui et ceux du non au referendum et j’avais été assez choquée. Mon mari, qui a passé 20 ans en Grèce, beaucoup moins.

L’expérience de la télévision grecque que j’avais, c’était il y a deux ans, au moment des arrestations des leaders d’Aube Dorée, le parti d’extrême-droite nazi. Sans tout comprendre à ce qui se disait, j’avais le sentiment que les journalistes se délectaient du scandale. Ils avaient mis au point des génériques avec de croix gammées et de la musique qui faisait peur et ils passaient en boucle les mêmes images des arrestations et des planques d’armes découvertes. Cela devenait obsessionnel et hypnotisant. Je me demandais comment les journalistes (j’ai été journaliste) pouvaient cautionner une telle manipulation sans considération pour la (gros mot) déontologie, la responsabilité citoyenne des médias (j’avais prévenu).

Deux ans plus tard, je suis de retour chez mes beau-parents qui regardent en continu les chaînes privées, et rien a changé, sauf que ce n’est pas le nazi le diable, c’est Varoufakis. Et bien entendu, mes beau-parents se font manipuler par ce poste de télévision. Lorsque nous leur avons parlé de l’infographie mentionnée ci-dessus, ils nous ont expliqué que la télévision publique n’était pas neutre et qu’elle était le porte-parole du gouvernement. Soit, mais c’est quand même la seule chaîne de télévision qui a respecté l’égalité de temps d’antenne.

Lorsque j’ai retrouvé mes amis en ville, Thanassis m’a posé une drôle de question: « Pourquoi la France est-elle particulièrement touchée par le terrorisme. Les Etats-Unis je comprends (sic), mais pourquoi la France? ». Au départ, je ne comprenais pas bien la question, et j’ai expliqué que les attentats de janvier avaient été commis par des gens qui ont grandi en France. Et là, je vois la tête de Thanassis changer d’expression: « Mais les médias grecs nous ont dit que c’était des gens qui venaient du Moyen-Orient! ». Erreur, désinformation, manipulation? Thanassis y a vu un complot pour nous monter les uns contre les autres et alimenter la mécanique de la guerre de civilisations.

La situation médiatique est catastrophique et cela n’aide pas à apaiser les discussions ni à entendre une parole mesurée.

Marie Drollon

 

Catégorie: 


Main menu 2

Souscrire au Citron Vert - Montreuil RSS
by SEMI-K.